Perspectives sur les ressources externes

Le monde du travail étant en constante évolution, nous faisons de notre mieux pour vous tenir au courant des changements. 

TACTIQUES DE NÉGOCIATION À L'EMBAUCHE ET CONTRE-OFFRES

Les gestionnaires des ressources humaines et les équipes chargées de l'embauche d’employés doivent faire bon usage des données et donner la priorité à la préparation des processus de recherche de candidats et d'embauche, particulièrement lorsqu'il est temps de négocier les salaires ou les contrats. 

 

Dans un monde qui se remet de la pandémie, la disponibilité de la main-d'œuvre sur le marché du travail demeure rare, sur fond d'économie incertaine. En d'autres termes, il est essentiel pour les employeurs d’oublier les méthodes de recrutement habituelles et adopter une stratégie axée sur les données et les employés, qui comprend des solutions exploitables en matière de négociations salariales et de contre-offres. 

 

Les informations ci-dessous reflètent des tactiques de négociation pour rester dans les clous du marché compétitif et équitable et former des stratégies pour contrer les contre-offres.  

 

Considérations relatives à la négociation des contrats 

 

La pandémie et la Grande démission (ou le Grand remaniement) ont modifié le paysage de la rémunération dans de nombreux secteurs et pour de nombreux postes. Les employeurs qui passent outre la dynamique actuelle du marché risquent de surpayer les candidats, perdre les candidats souhaités, voire de nuire à l'image de marque de l'entreprise, si la rémunération et les avantages sociaux proposés ne sont pas à la hauteur des normes actuelles. 

 

Pour recruter les meilleurs employés tout en offrant un salaire équitable (pour les employés traditionnels à temps plein) ou un taux de marché équitable (pour les travailleurs contractuels), suivez ces tactiques de préparation à la négociation : 

 

Exploiter les données du recrutement et des effectifs 

 

Le suivi, l'évaluation et la comparaison des données relatives aux fonctions et à leurs compétences correspondantes présentent plusieurs avantages pour les négociations contractuelles, à savoir : 

 

Établir des points de référence en matière salariale et des taux pour les postes individuels 

 

S'assurer que les offres suivent l'évolution des conditions actuelles du marché 

 

Éclaircir les objectifs reposant sur des données probantes 

 

Éviter de faire des offres gonflées à des candidats ne possédant pas les compétences nécessaires 

 

Les entreprises qui emploient des travailleurs contractuels ou des entrepreneurs doivent établir des grilles salariales pour chaque poste et les mettre à jour régulièrement, ou à tout le moins aux deux ans. Au moment d'actualiser les grilles de taux, tenez compte des conditions actuelles du marché, de l'évolution des catégories d’emplois, de la progression des compétences et des nouvelles technologies. 

 

Donner une priorité plus élevée à l’employé plutôt qu'au budget 

 

Il ne s'agit pas d'un encouragement à dépenser plus qu'il ne le faut sur un candidat, mais d'être conscient que la négociation d'un contrat est un exercice d'équilibriste qui, dans le climat actuel, penche vers le talent. 

 

Avant de faire une offre qui servira de point d'ancrage aux négociations subséquentes, les gestionnaires recruteurs feraient bien d'essayer de recueillir des détails sur le taux souhaité du candidat et ses motivations pour accepter le poste. Grâce à ces informations et à des données salariales actualisées, les employeurs peuvent établir une fourchette de rémunération viable et mettre le doigt sur les compromis que le candidat pourrait être prêt à faire dans le processus de négociation. 

 

Mettre en évidence des raisons convaincantes autres que le salaire 

 

Le salaire et les avantages sociaux restent des facteurs importants pour les demandeurs d'emploi, mais ils ne sont pas nécessairement les plus importants. 

 

Par exemple, selon le rapport Voice of Talent de 2021 publié par Procom, des modalités de travail souples sont tout aussi importantes pour les candidats que la rémunération, près de 70 % des travailleurs ayant considéré de telles modalités comme " très importantes ". Lors de la négociation des contrats, il est important de mettre en évidence des raisons convaincantes, autres que le salaire et les avantages sociaux, pour lesquelles les candidats pourraient vouloir se joindre à votre entreprise : 

 

Une culture organisationnelle stimulante 

 

L'accent mis sur la conciliation entre la vie professionnelle et la vie familiale 

 

Les possibilités d'avancement de carrière et de perfectionnement professionnel 

 

Un fort sentiment de vocation sociale 

 

Communiquez clairement les caractéristiques de votre entreprise avec votre image de marque, tout au long du processus de recrutement. 

 

Agir rapidement 

 

Les employeurs doivent être transparents quant aux délais d'embauche prévus et communiquer rapidement tout changement. 

 

 

Les employeurs qui font traîner les processus d'entretiens ou de négociations risquent de perdre des candidats. La plupart des candidats s'attendent à ce que le processus d'entretien dure deux semaines ou moins. Les candidats commencent à se désintéresser s'ils n'ont pas reçu au moins un suivi durant ce délai. 

 

Pour tenir le cap, formez une équipe de recrutement et fixez des échéances. Désignez les personnes qui participeront aux entretiens, préparez vos questions et traitez chaque entretien avec équité. 

 

Contre-offres : Se préparer et contrer 

 

De nombreux candidats restent en poste pendant qu'ils cherchent un autre emploi. Leurs employeurs peuvent alors tenter de les maintenir en poste en faisant une contre-offre lorsqu'ils font part de leur intention de partir. Les contre-offres prennent souvent les employeurs au dépourvu, et c'est l'une des raisons pour lesquelles il est conseillé aux responsables du recrutement de s'y préparer. 

 

Types de contre-offres 

 

Les contre-offres se présentent sous différentes formes, notamment : 

 

Une rémunération plus élevée ou des avantages sociaux plus appréciables 

 

Un titre d’emploi supérieur ou des responsabilités accrues 

 

Une modification de la structure hiérarchique 

 

Des promesses d'avancement de carrière 

 

Parfois, les employeurs peuvent susciter un sentiment de culpabilité ou jouer sur la manipulation émotionnelle pour garder un employé. Il faut faire attention aux employeurs qui calomnient ou dénigrent un employeur potentiel, car cela peut se retourner contre eux. 

 

Prévenir les contre-offres 

 

Les contre-offres surviennent habituellement à l’étape de négociation du contrat et, bien qu'elles soient parfois inévitables, les employeurs peuvent prendre certaines mesures pour les prévenir. 

 

Envisagez de poser les questions suivantes lors de la sélection des candidats ou lors des entretiens: 

 

Cherchez-vous activement un nouvel emploi? 

 

Pourquoi voulez-vous quitter votre poste actuel? 

 

Êtes-vous satisfait de votre rémunération actuelle et de vos promotions ou augmentations précédentes? 

 

Votre entreprise fait-elle des contre-offres aux employés qui démissionnent? 

 

Comment réagissiez-vous si votre employeur vous présentait une contre-offre? 

 

Il est vrai qu'en posant ces questions, les employeurs potentiels n'empêcheront peut-être pas complètement les contre-offres, mais elles pourront comprendre les motivations des candidats et se préparer si une contre-offre est faite. 

 

Pour éviter les contre-offres 

 

Lorsqu’un candidat reçoit une contre-offre, les questions suivantes peuvent l'aider à trouver les raisons qui l'ont poussé à chercher un autre emploi et à postuler sur l'occasion qui se présente : 

 

Vous sentez-vous apprécié par votre employeur actuel, et quel type de reconnaissance est important pour vous? 

 

Pourquoi votre employeur ne vous a-t-il pas fait une meilleure offre que lorsque vous l'aviez informé de votre intention de partir? 

 

L'argent était-il votre principale raison d'envisager un nouvel emploi? 

 

Où voyez-vous dans six mois, deux ans et au-delà si vous restez dans votre poste actuel? 

 

Êtes-vous satisfait de la direction chez votre employeur actuel? 

 

Cette contre-offre vous privera-t-elle de possibilités d'augmentation ou d'avancement futures? 

 

Les contre-offres sont souvent des rectifications de tir dans le cadre de relations professionnelles irréparables. Il faut rappeler aux candidats les raisons impérieuses qui les poussent à faire un changement ; si la direction chez son employeur actuel rend le candidat malheureux, ce malheur ne va pas soudainement disparaître avec plus d'argent et la même direction. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une expérience d'intégration efficace doit captiver les nouveaux travailleurs, les immerger dans la culture, la mission et les valeurs fondamentales de l'organisation et répondre aux attentes établies par la proposition de valeur de l'employé (EVP) au cours du processus d'embauche. 

En tant que les modèles de travail à distance et de travail en tout lieu, ces considérations ont modifié la manière dont les nouveaux travailleurs sont accueillis.

L'impact de l'intégration d’un employé sur les coûts 

Un processus d'intégration positif peut jeter les bases d'une relation professionnelle saine et durable. En revanche, une expérience d'intégration négative peut mettre fin à cette relation avant même qu'elle ne commence. 

Plus de 80 % des employés ont déclaré qu'ils ne commenceraient pas à travailler ou qu'ils envisageraient de quitter leur emploi si l'expérience d'intégration était négative, selon l'étude 2021 de Procom. Et seulement 18 % des personnes interrogées ont indiqué qu'elles resteraient probablement chez cet employeur, même après un accueil négatif.

Lorsque les nouveaux employés atteignent l’étape d'intégration, ils ont non seulement traversé tous les processus de recrutement et d'embauche, qui demandent beaucoup de temps et de ressources, mais ils ont aussi probablement été inscrits sur les listes de paie, ont commencé à travailler et ont peut-être même été payés. Une mauvaise expérience d'intégration peut s'avérer une erreur coûteuse si un talent décide de partir ou de chercher un nouvel emploi immédiatement. 

Préparer l'intégration dans l'entreprise : Liste de contrôle 

Une fois que l'offre a été acceptée et que la vérification des antécédents est terminée, il est temps de préparer officiellement l'intégration du nouvel employé. 

Le processus de préintégration varie en fonction de plusieurs facteurs. Par exemple, les besoins en matière de documentation et d'informations fiscales diffèrent selon qu'il s'agit d'immigrants permanents ou d'immigrants non permanents. les employés à temps plein par rapport aux travailleurs occasionnels et si l'employeur est basé au Canada ou aux États-Unis. 

Néanmoins, certaines formalités de base s'appliquent à la plupart des nouveaux embauchés, y compris, mais sans s'y limiter : 

  • Créez un nouveau profil d'employé dans l'outil de gestion des projets de l’entreprise (par ex, Lundi.com, Asana, etc.) Lundi.com, Asanaetc.) 
  • Confirmez que tous les documents d'identification et fiscaux requis ont été téléchargés et demandez tout document manquant. 
  • Contactez le nouvel employé pour lui donner les détails de son travail, notamment la date de début (et la date de fin s'il s'agit d'un travailleur occasionnel), le taux de rémunération, les coordonnées des principaux membres de l'équipe et un manuel de l'organisation ou un guide de politique générale. 
  • Organisez une réunion en personne ou virtuelle pour présenter l'équipe chargée de l'intégration et confirmer le calendrier d'intégration. 
  • Demandez le matériel nécessaire et configurez le courrier électronique du nouvel employé ainsi que les connexions et autorisations de réseaux appropriés. 
  • Veillez à ce que le nouvel employé ait accès aux logiciels, aux outils internes et noms d'utilisateur et mots de passe nécessaires. 
  • Envoyez une annonce interne à l'organisation au sujet de la nouvelle embauche. 
  • Prenez contact avec le responsable du recrutement ou l'équipe chargée du recrutement pour confirmer tout besoin en suspens. 
  • Contactez le nouvel employé pour toute question relative à l'intégration. 
  • Remettez au candidat tout le matériel nécessaire, ainsi qu'un cadeau de bienvenue ou une trousse d'accueil. 

Une fois que les documents d'identification et les documents fiscaux requis ont été traités et que le nouvel employé dispose de tout ce dont il a besoin pour rejoindre l'équipe, le processus officiel d'intégration peut commencer. 

5 tactiques pour améliorer l'expérience d'accueil des nouveaux employés 

Le marché du travail actuel, centré sur les employés, exige une approche personnalisée d’intégration. Les cinq paragraphes suivants pourront créer une expérience d'intégration qui trouve un écho auprès des nouveaux travailleurs : 

1. Apprenez à connaître les candidats sur le plan personnel 

Dans le monde du travail virtuel d'aujourd'hui, les nouveaux employés n'interagissent souvent avec leur gestionnaire et leurs équipes que par le biais de réunions vidéo. 

Créer des occasions pour en apprendre davantage sur les candidats sur le plan personnel. Consacrer du temps à une réunion pour parler de leurs centres d'intérêts ou organiser une rencontre entre les candidats et les autres membres de l'équipe afin d'établir une relation qui ne se traduirait pas nécessairement par des appels ou des vidéos. 

2. Adapter l'expérience d'intégration au candidat et à sa fonction 

Veillez à ce que les nouveaux employés reçoivent leur matériel nécessaire et tout autre élément nécessaire à l'exécution de leur travail. 

Fournissez un dossier de bienvenue personnalisé. Planifiez toute formation de manière à compléter le style d'apprentissage préféré du talent. 

3. Entrer en contact avec les nouveaux employés au cours de la première semaine 

Le recrutement et l'intégration s'effectuant en grande partie de manière virtuelle, les candidats manquent souvent d'occasions informelles de poser des questions ou de demander des informations à l'équipe d'intégration. 

Veillez à ce que l'équipe chargée de l'intégration entre en contact avec les nouveaux employés au cours de leur première semaine de travail. Organisez des réunions d'intégration ou des formations supplémentaires peu de temps après. 

4. Résoudre rapidement tout problème lié à l'accueil des nouveaux employés. 

Pour que les employés se sentent à l'aise et que l’entreprise puisse continuer à opérer, il est essentiel que les nouveaux employés se sentent bien accueillis et qu’ils puissent commencer à travailler dans les meilleurs délais. 

Cela dit, il est naturel que les nouveaux employés soient anxieux et se posent des questions sur leur rôle et sur le lieu de travail en général. Répondez aux questions et résolvez les problèmes rapidement afin que les candidats aient l'impression de commencer leur nouvel emploi bien informés et appréciés de l'équipe. 

5. Demander un retour d'information sur l'expérience d'accueil 

Le processus d'intégration est l'occasion pour les employeurs de donner suite à leur PVE et de présenter les raisons convaincantes pour lesquelles les candidats se sont joints à leur organisation. 

Demander un retour d'information et y donner suite est un moyen optimal de montrer que l'entreprise prend ces valeurs au sérieux. Demander un retour d'information aux nouveaux employés. Leurs réponses pourront servir à améliorer le processus d'intégration. 

Le Guide du recrutement repensé

Au cours des 2 dernières années, nous avons recueilli les leçons apprises par notre équipe de recruteurs professionnels, au cours de milliers de missions de recrutement et les avons analysées sous la forme d'idées pratiques que vous pouvez commencer à utiliser immédiatement. Notre Re-Imagined Recruitment Playbook est un guide étape par étape qui vous aidera à trouver des solutions à vos défis, de la recherche à la sélection, au recrutement, à l'intégration et à la fidélisation des employés dans le nouveau monde du travail.ide à la recherche, à la sélection, au recrutement, à l'intégration et à la rétention des talents dans le nouveau monde du travail.

Perspectives par thème

 

CHERCHEURS D’EMPLOI

 

Ressources externes

 

Conseils sur le recrutement

ABONNEZ-VOUS PAR COURRIEL

Recevez dans votre boîte de réception les dernières nouvelles sur la recherche d’emploi, des conseils sur le recrutement et des informations sur les ressources externes.

Abonnez-vous aux :

TACTIQUES DE NÉGOCIATION À L'EMBAUCHE ET CONTRE-OFFRES

    Prénom*

    Nom de famille*

    Courriel professionnel*

    Titre du poste*

    Nom de l'entreprise*

    Pays*

    Nous prenons très au sérieux la confidentialité. En cliquant ci-dessous, vous acceptez de recevoir des communications sur les produits et services de Procom. Nous ne vendrons jamais votre adresse électronique à une tierce partie et ne vous enverrons jamais de pourriel.