Perspectives sur les ressources externes

Le monde du travail étant en constante évolution, nous faisons de notre mieux pour vous tenir au courant des changements. 

IDENTIFIER ET SURMONTER LES PRÉJUGÉS DANS LE RECRUTEMENT

Lors de la constitution d'une main-d'œuvre, les employeurs doivent mettre l'accent sur la diversité, l'équité et l'inclusion (DEI) à chaque phase de recrutement, et les efforts de DEI doivent se poursuivre tout au long de l'intégration et du cycle de vie du travailleur. 

Mais pour que l'IED soit couronné de succès lors du recrutement et qu'il perdure sur le lieu de travail, il faut souvent surmonter des préjugés inconscients. Si vous êtes responsable du recrutement dans votre organisation, les informations suivantes vous aideront à identifier des scénarios et à discuter des mesures à prendre pour les surmonter. les préjugés inconscients.

Les demandeurs d'emploi demandent des DEI 

La mise en place d'une stratégie d'IED n'est plus une option, c'est un impératif. À mesure que la main-d'œuvre se diversifie, la diversité au sein de la main-d'œuvre d'une organisation est devenue un élément clé pour les demandeurs d'emploi. 

Environ 76% des salariés et des demandeurs d'emploi considèrent la diversité de la main-d'œuvre comme un facteur important lorsqu'ils évaluent les employeurs potentiels et pèsent les offres d'emploi, selon une enquête de l'OCDE. enquête sur la diversité et l'inclusion par Porte en verre. Ce chiffre est plus élevé chez les Afro-américains (80%), les Hispaniques (80%) et les LGBTQ (79%). 

L'enquête a également révélé les préjugés auxquels de nombreux travailleurs issus de minorités continuent d'être confrontés. Près de la moitié des employés et des demandeurs d'emploi afro-américains et hispaniques ont déclaré avoir quitté leur emploi après avoir été victimes ou témoins d'une discrimination sur le lieu de travail. 

Mise en place et maintien de l'IED 

 

Pour les organisations qui n'ont pas encore mis en place un plan d'IED, un bon point de départ consiste à évaluer la diversité de leur personnel actuel. 

Les sondages volontaires et anonymes sont une méthode efficace pour mesurer la diversité, et évaluer si une culture est équitable et inclusive. Pour mesurer l’inclusion, Gartner Research suggère de se concentrer sur sept éléments critiques.

Traitement équitable : Les employés qui contribuent aux objectifs fonctionnels de l'organisation sont reconnus et récompensés équitablement. 
Intégrer les différences : Les employés de l'organisation se traitent mutuellement avec respect et apprécient les opinions de chacun, même si elles sont divergentes. 
Prise de décision : Les membres de l'équipe examinent objectivement les idées et les suggestions de leurs collègues. 
Sécurité psychologique : Les employés se sentent en sécurité et bienvenus pour exprimer leurs sentiments honnêtes sur le lieu de travail. 
La confiance : Les communications de l'organisation sont honnêtes et transparentes. 
Appartenance : Les personnes au sein de l'organisation se soucient de chaque travailleur en tant qu'individu. 
La diversité : La gestion au sein de l'organisation est aussi diversifiée que l'ensemble de la main-d'œuvre. 

Les organisations devraient également faire preuve de transparence quant à leur engagement en faveur de l'IED. Au fur et à mesure qu'elles recueillent et suivent les mesures de l'IED, elles devraient partager leurs progrès et poursuivre le dialogue avec les employés à temps plein et occasionnels au sujet de l'IED par rapport à la culture de l'organisation. 

Les sondages sur l'inclusion permettent non seulement de révéler les préjugés inconscients et suivre les progrès internes de l'IED, mais aussi de noter les efforts de recrutement pour engager des talents. 

Faire de l'IED une réalité en matière de recrutement 

Les organisations doivent veiller à ce que leurs politiques, données et tendances en matière d'IED soient accessibles aux talents actuels et potentiels. 

Comme l'indique l'enquête GlassDoor, les demandeurs d'emploi considèrent favorablement les organisations qui rendent publics leurs engagements en matière d'IED. De même, les responsables de l'embauche et les recruteurs peuvent présenter cette information aux candidats comme un exemple de l'engagement de l'employeur en faveur de l'IED. 

L'IED devrait se refléter tout au long du processus de recrutement et d'embauche. Dans son Un manuel de recrutement repensé, Procom explique en détail comment les organisations peuvent faire de l'IED une priorité de recrutement en huit étapes : 

Utilisez un panel d'embauche diversifié : Dans la mesure du possible, présentez les antécédents de chaque candidat. 
Soyez transparent : Donnez autant de détails que possible sur chaque étape. 
Informez-vous : Demandez aux candidats s'ils ont besoin d'aménagements avant chaque étape. 
Soyez structuré : Définissez des paramètres objectifs pour évaluer les candidats et décidez à l'avance des questions que vous poserez plutôt que d'improviser sur le moment, ce qui peut donner lieu à des préjugés inconscients. 
Débriefing neutre : Avant de faire un récapitulatif immédiatement après un entretien, relisez la description du poste et les critères de compétences afin de rester impartial. 
Communiquez ouvertement : Mentionnez les politiques d'IED dans les descriptions de poste, incluez des responsables ou des comités d'IED dans le panel d'embauche et posez des questions qui reflètent les valeurs de l'organisation. 
Pilotez le processus à l'aide de données : Si les diverses origines sont représentées dès le début du processus de recrutement, mais qu'elles disparaissent de manière disproportionnée lors des entretiens et de l'évaluation, réfléchissez aux raisons de cette situation. 
Incluez une formation sur les préjugés inconscients si nécessaire : Si des défis constants en matière d'IED apparaissent au cours du recrutement, envisagez de formation sur les préjugés inconscients pour les recruteurs internes et les responsables de l'embauche de faire face aux préjugés inhérents. 

Si les données sont essentielles pour reconnaître et traiter les préjugés inconscients, elles ne sont pas le seul élément permettant de rendre le processus de recrutement - et, par conséquent, le personnel d'une organisation - plus diversifié et plus équitable.

Recrutement et préjugés inconscients 

La réalisation des objectifs de l'IED est une question complexe qui nécessite souvent de se confronter aux éléments suivants préjugés inconscients. Les préjugés inconscients sont des processus mentaux discriminatoires qui poussent certaines personnes à agir de manière à renforcer les stéréotypes sur la race, le sexe, la sexualité, l'origine ethnique, l'âge ou les capacités physiques, même si leur esprit conscient sait que ces réactions sont contraires aux systèmes de valeurs de la société. 

Les préjugés inconscients peuvent se manifester sous de nombreuses formes. Dans le domaine du recrutement, les préjugés inconscients entrent souvent dans les catégories suivantes (sans toutefois s'y limiter) : 

Biais d'affinité : Également connu sous le nom de biais de similarité, ce biais affecte les préférences des individus pour les candidats qui ont des points communs avec eux, tels que l'alma mater, le hobby ou l'apparence physique, par rapport aux compétences et à l'expérience d'un candidat.

Biais d'attribution : Le biais d'attribution comprend les erreurs qu'une personne commet lorsqu'elle interprète le comportement des candidats. Par exemple, une personne peut supposer que les résultats positifs d'une autre personne sont dus à la chance plutôt qu'à ses compétences et à son travail, et que les résultats négatifs sont dus à ses propres erreurs ou à son incompétence.

Biais d'attractivité : Les personnes considérées comme séduisantes sont souvent perçues comme plus intelligentes et plus qualifiées, tandis que les personnes moins séduisantes peuvent être considérées comme incompétentes. À l'inverse, certaines personnes supposent que les personnes séduisantes n'ont réussi que grâce à leur apparence.
Biais de conformité : C'est le cas lorsque les membres d'un groupe prennent exemple sur les autres pour savoir comment ils doivent penser et se comporter. Dans un contexte de recrutement, cela peut conduire à ce que les membres les plus virulents d'un jury d'embauche aient une influence indue sur les décisions relatives aux offres d'emploi. 

L'âgisme et le racisme sont d'autres préjugés inconscients fréquents lors de l'embauche. Une enquête menée par le cabinet de conseil Deloitte sur les surmonter les obstacles liés aux préjugés a révélé que près de la moitié des membres de la génération Z et près de 60% des baby-boomers avaient été victimes de discrimination liée à l'âge dans le processus d'embauche ou sur le lieu de travail ; la même enquête a indiqué qu'environ la moitié des travailleurs hispaniques, 60% des Asiatiques et 63% des Afro-Américains avaient été victimes d'une discrimination perçue comme étant liée à la race. 

Surmonter les préjugés inconscients dans le recrutement 

Un processus d'embauche équitable peut être mis en place par le biais d'actions essentielles : 

Rédigez les offres d'emploi avec soin : Les offres d'emploi peuvent être la première impression qu'une organisation fait à un candidat qualifié. Utilisez un langage inclusif et étayez une description du poste avec une déclaration DEI.
 

Élaborer des objectifs écrits pour le poste : Veillez à ce que les critères de sélection d'un poste soient énoncés et ne comportent pas de termes reflétant des préjugés inconscients. Concentrez-vous sur les compétences essentielles et les qualités personnelles requises pour réussir dans le poste. Soyez prudent lorsque vous mentionnez des exigences minimales en matière d'éducation, car elles peuvent également refléter des préjugés inconscients.

Tirez parti de la technologie : Les infrastructures technologiques modernes de recrutement permettent d'éliminer les préjugés inconscients du recrutement. Par exemple, les organisations peuvent réduire la discrimination liée à l'âge et à la race en supprimant certaines informations sur les candidats dans les CV ou les formulaires de candidature.

Proposez un entretien vidéo en arrière-plan : Interviews vidéo sont devenus monnaie courante ces dernières années, et ils offrent de nombreuses informations sur les candidats qui n'existent pas dans les entretiens traditionnels en personne, car les candidats sont souvent chez eux. Cela peut introduire des préjugés inconscients sur les détails familiaux ou le statut socio-économique ; un historique standard proposé à tous les candidats peut éliminer ces préjugés.

Utilisez des questions d'entretien structurées : Les candidats doivent avoir une chance égale de montrer leurs compétences. L'intégration d'une série de questions pour tous les candidats aide les intervieweurs et les équipes de recrutement à se concentrer sur les éléments essentiels du poste et sur les capacités des candidats à le remplir. 

Surmonter les préjugés inconscients dans le recrutement demande de l'intention et des efforts, ce qui est essentiel pour parvenir à une véritable diversité, équité et inclusion sur le lieu de travail. 

Le Guide du recrutement repensé

Au cours des deux dernières années, notre équipe de recruteurs professionnels a recueilli les leçons apprises au cours de milliers de missions de recrutement de travailleurs et les a distillées sous forme d'idées pratiques que vous pouvez utiliser immédiatement. Ce document est un guide étape par étape qui vous vous aidera à trouver, sélectionner, intégrer et fidéliser les employés dans notre nouveau monde du travail.

Perspectives par thème

 

CHERCHEURS D’EMPLOI

 

Ressources externes

 

Conseils sur le recrutement

ABONNEZ-VOUS PAR COURRIEL

Recevez dans votre boîte de réception les dernières nouvelles sur la recherche d’emploi, des conseils sur le recrutement et des informations sur les ressources externes.

Abonnez-vous aux :

IDENTIFIER ET SURMONTER LES PRÉJUGÉS DANS LE RECRUTEMENT

    Prénom*

    Nom de famille*

    Courriel professionnel*

    Titre du poste*

    Nom de l'entreprise*

    Pays*

    Nous prenons très au sérieux la confidentialité. En cliquant ci-dessous, vous acceptez de recevoir des communications sur les produits et services de Procom. Nous ne vendrons jamais votre adresse électronique à une tierce partie et ne vous enverrons jamais de pourriel.